Est-ce que tu peux vraiment devenir rédacteur web sans diplôme ?

Alexandre Montenon

Par Alexandre Montenon

22 / 06 / 2022

Temps de lecture : 8 minutes

Comme beaucoup de monde, tu as déjà entendu parler du syndrome de l’imposteur ?

Tu sais, cette impression de ne pas être fait.e pour un job alors qu’il te plait beaucoup.

Moi aussi, je l’ai ressentie.

Et je la ressens encore parfois.

Surtout face à une grande bouche, qui veut toujours me faire croire qu’il est meilleur que moi en sortant des mots techniques en anglais.

Alors du coup, tu te dis que tu ne peux pas bosser dans la rédaction web parce que tu n’as pas de diplôme dans ce domaine.

Et que tu n’es donc pas légitime à exercer ce métier.

Que nenni !

Laisse-moi te dire un truc :

Ça fait 12 ans que je bosse dans la rédaction SEO et je n’ai pas le moindre diplôme.

Juste un bac+3 dans le marketing.

Et ce n’est pas là que j’ai appris tout ce que je sais aujourd’hui.

Je suis 100% autodidacte.

Donc oui, tu peux devenir rédacteur web sans diplôme.

Après, sache qu’il existe quand même des diplômes dans ce domaine. On fait un point là-dessus !

Les différents diplômes pour devenir rédacteur web

Tu as plusieurs diplômes qui te permettront de vaincre ton syndrome de l’imposteur et de te revendiquer rédacteur web auprès de tes clients.

Les plus connus sont les suivants :

  • DUT en information et communication
  • Bachelor Marketing et Communication (c’est ce que j’ai)
  • Licence professionnelle référenceur et rédacteur web
  • Licence professionnelle sciences humaines et sociales, activités et techniques de communication
  • Bac +5 (Master Communication)

Mais est-ce que ça va vraiment te servir à apprendre la vie de freelance ?

Est-ce que ça va vraiment te servir à te différencier de la concurrence ?

Est-ce que ça va vraiment te servir à trouver des clients ?

Non.

Parce que ce que tu vas apprendre avec ces diplômes, c’est clairement les techniques de rédaction web, de référencement naturel (les backlinks, le cocon sémantique) ou encore de journalisme.

En gros, tu vas bouffer du théorique et faire des exercices. Beaucoup d’exercices.

Et vu que ça se fait sur plusieurs années, tu seras clairement capable de rédiger du contenu web pour tes futurs clients.

Par contre, est-ce que tu auras le cran de te lancer à ton compte après ton diplôme ? C’est là que j’exprime un gros doute.

Tiens, un exemple tout bête. Celui de ma pote Adeline.

« J’ai un bac+5 et je trouve toujours pas de taf »

Adeline a 25 ans et ne trouve toujours pas chaussure à son pied 👠

Bah oui, d’où vient la croyance populaire selon laquelle il faudrait un bon diplôme pour décrocher un bon emploi ?

Que ce soit dans la rédaction web comme pour tout plein d’autres domaines, hein.

Perso, j’ai arrêté mes études en marketing et communication à la troisième année. Je ne suis donc pas allé plus loin (mais j’ai fait valider mes acquis via une VAE depuis).

Est-ce que mon échec dans les études supérieures m’empêche de gagner correctement ma vie aujourd’hui ?

Aucunement.

Dans mes études, j’ai appris beaucoup de théorique (de la culture G, de l’anglais de base, etc.).

En gros, on me disait quoi apprendre pour avoir CE diplôme.

Et moi bêtement, mon seul intérêt était d’avoir de bonnes notes tout au long de l’année. Je n’ai jamais cherché à creuser plus que ça.

Du coup, quand je suis sorti de mon cursus scolaire, je ne savais « rien » (comme Jean Neige) :

  • Je ne savais pas négocier avec un client.
  • Je ne savais pas comment créer une base de données prospects.
  • Je ne savais pas ce qu’était le SEO, ni même un moteur de recherche.
  • Je ne savais pas comment attirer naturellement des clients.

En gros, je n’ai rien appris de ce qui me sert dans la vie aujourd’hui.

C’est dans la vie réelle, le contact avec les autres, que tu vas vraiment apprendre

Et c’est là le problème du mérite diplômant d’aujourd’hui : il s’appuie sur une forme d’obéissance à des règles définies par l’autorité enseignante.

Alors oui clairement, je ne dis pas qu’il ne faut pas de diplôme pour bosser dans certains métier.

Mais les études ne nous donnent pas les moyens techniques et pratiques pour réaliser notre projet de vie.

D’ailleurs, en tant que prof à l’ISCOM et Sup de Pub de Lyon, mes élèves sont tous formatés à l’idée qu’ils deviendront directeurs artistiques, directrices de la communication et j’en passe.

Mais on ne leur apprend pas à douter pour prendre des décisions concrètes et efficaces.

On ne leur apprend pas l’échec.

Et ça aujourd’hui, Adeline en fait les frais.

Sache qu’aujourd’hui, être salarié n’est pas plus sécurisant que de devenir entrepreneur ?

Mais alors, comment devenir rédacteur web sans diplôme ?

Avant toute chose, ce dont tu as besoin pour te lancer, c’est avant tout des pré-requis en qualités personnelles :

  • Une solide culture générale
  • La maitrise de la langue française
  • Une bonne capacité d’adaptation
  • Savoir chercher des informations et synthétiser
  • Savoir écrire vite et bien
  • Être organisé.e / rigoureux.se
  • Être AUTONOME

Donc si tu sais écrire, que tu es à l’aise au niveau relationnel et que tu as de la suite dans les idées, forme-toi de ton côté !

Les formations pour apprendre la rédaction web et le monde du freelancing ne manquent pas.

Et d’ailleurs, est-ce qu’un client te demandera ton diplôme en rédaction web ?

Non plus.

On ne me l’a jamais demandé en 12 ans.

Toi, tu demandes le diplôme de ton coiffeur quand tu vas te faire couper les cheveux ?

Voilà, tout est dit.

Comment trouver la bonne formation en rédaction web ?

Eh bien en fait, je vais t’expliquer comment moi, je chercherai une formation pour devenir rédacteur web (si j’étais à ta place, là maintenant).

Déjà, je dessinerai bien comme il faut mon projet professionnel

Ce qui veut dire :

  • Qu’est-ce que je veux vraiment savoir faire à la fin de ma formation ?
  • Est-ce que j’ai vraiment besoin que la formation soit diplômante ?
  • Acquérir des compétences en rédaction web suffira-t-il à me lancer à mon compte ?

Tu vois le genre de questions, quoi.

Ce à quoi je répondrai :

  • « Je veux vaincre mon syndrome de l’imposteur en connaissant par cœur toutes les techniques de rédaction web et SEO, pour savoir répondre parfaitement aux demandes de mes futurs clients. »
  • « Je n’ai pas besoin que ma formation soit diplômante, car il n’y a pas vraiment besoin de diplôme vu que je veux me lancer en freelance. »
  • « Bah vu que je veux me lancer en freelance, il faudrait aussi que cette formation m’apprennent à trouver des clients, gérer mon quotidien et me donner tout plein de tips d’entrepreneur. »

Voilà, ça t’aide déjà à sélectionner la formation en rédaction web qui correspondra à ton besoin réel.

Ensuite, je me renseigne sur le formateur

Des formations pour les rédacteurs web, tu en as à la pelle. Mais qui te les propose concrètement, ces formations ?

Alors oui, tu as Lucie Rondelet qui fait tourner à plein gaz son activité.

Mais les autres ?

Sont-ils au moins bien référencés ?

Bah oui, comment veux-tu apprendre la rédaction web SEO auprès de quelqu’un qui n’est même pas capable de référencer son propre site ?

Et est-ce qu’il vit au moins de son activité ? A-t-il de nombreux clients ? A-t-il une bonne réputation sur le web ?

C’est à toi de creuser tout ça.

Et quand tu auras pris contact avec lui, c’est surtout le feeling qui fera le reste !

Comment vaincre le syndrome de l’imposteur quand on n’a pas de diplôme ?

Alors comme toi, je suis passé par là.

Si tu te souviens, un peu plus haut, je t’ai expliqué que j’avais arrêté mes études à la troisième année.

Donc tu imagines bien qu’en me lançant en tant que rédacteur web freelance en 2010, je me sentais étroitement lié au syndrome de l’imposteur.

Puis je me suis rendu compte de plusieurs choses :

1. Ce n’est pas parce que mon travail ne m’a pas demandé beaucoup d’effort qu’il est de mauvaise qualité.

2. Ma réussite et mes compétences ne doivent rien à la chance.

3. J’ai le droit d’être fier face à un succès.

4. J’accepte les compliments que l’on me fait sur mon travail, parce que je les mérite.

5. Je ne me compare plus aux autres. Chacun ses forces et ses faiblesses.

Alors, ça te motive un peu plus à devenir rédacteur ou rédactrice web même si tu n’as pas de diplôme ?

PS : Tu es pressé.e de te lancer ? Mon programme pour devenir rédacteur web te forme à la rédaction web et à vivre de ton activité de freelance.

👉 En savoir plus sur ma formation 100% finançable CPF

À lire aussi, si tu veux devenir rédacteur web :

Ma formation

Devenir rédacteur web

Découvre ma formation pour te lancer à ton compte en tant que rédacteur web freelance :

 

  • Rédaction pour tous les types de supports
  • Optimisation SEO des contenus
  • Intégration dans les CMS
  • Copywriting
  • Trouver des clients
  • Et bien d’autres encore