Ils ont changé de métier et nous expliquent comment ils ont fait !

Alexandre Montenon

Par Alexandre Montenon

24 / 02 / 2022

49% des Français actifs se sentaient concernés par la reconversion professionnelle, d’après une étude réalisée en juin 2021 par Visiplus Academy.

Ça signifie que près d’un actif français sur deux a déjà changé de travail, est en train de faire les démarches pour se réorienter, ou envisagent de le faire.

Si c’est ton cas, découvre les bonnes pratiques pour réussir ta reconversion professionnelle grâce aux conseils de plusieurs personnes qui sont déjà passées par là.

Émilie P. : « Ne quitte pas ton job sur un coup de tête »

C’est Émilie, trois fois maman et multi-entrepreneure de 39 ans, qui nous donne ce conseil. Changer de métier, Émilie sait faire.

Anciennement dans le monde de la musique, celle qui est aujourd’hui à la tête de la startup Feminalink, est également passée par le domaine des nouvelles technologies.

S’il y a bien une personne qui sait comment se reconvertir, c’est elle.

Et Émilie conseille d’être “hyper stratégique”. Prends le temps de bien réfléchir à ton projet, de commencer à développer un réseau et des compétences.

Ainsi, quand tu seras lancé dans le grand bain, tu auras déjà tous les éléments nécessaires pour ne pas couler.

Mais la préparation peut être longue, alors prends ton mal en patience. C’est ce que n’a pas fait Émilie, la première fois qu’elle a changé de carrière.

Elle nous explique qu’elle a “largué tout le monde” et repartie à zéro. Situation qui peut être très stressante.

À lire aussi : Comment quitter ton CDI ? Je te dévoile 3 façons de faire !

Julie M. : « Garde quelques économies de côté »

Julie en parle brièvement : “ Ne lancez pas votre entreprise les 6 premiers mois de la vie de votre enfant, ni lors d’un changement d’école ou d’un déménagement, car c’est trop cher payé pour les petits… et pour vous !”.

En effet, si tu veux changer de métier, tu dois avoir quelques sous de côté.

Garde en tête que, pendant quelques semaines ou mois, tu risques de ne pas gagner grand-chose. Tu risques même de dépenser, ou plutôt d’investir, notamment dans une formation.

Si tu n’as pas les moyens de suivre une formation de qualité pour ton nouveau métier, tu peux penser à ton compte CPF, ou même à faire une VAE.

La Validation des Acquis d’Expérience permet d’avoir une certification professionnelle, notamment pour obtenir une augmentation ou pour changer d’emploi.

Découvre comment fonctionne la VAE avec ce guide ultra complet.

Julie nous explique sa technique pour faire des économies : “8 mois avant de quitter mon job, j’ai commencé à faire attention à mes achats de vêtements et à mes sorties.

J’ai fait un tableau Excel, avec les prix de ma carte de transport, de ma carte de ciné, pour savoir exactement ce dont j’avais besoin pour vivre.”

C’est en connaissant tes principales dépenses que tu sauras de quelle somme d’argent tu as besoin pour vivre.

Cette petite étude est particulièrement importante si tu souhaites devenir freelance. 

Marie S. : « Ose changer de métier »

Marie, parisienne de 29 ans, a osé, et ne le regrette pas.

Elle avait besoin de quitter la vie stressante de la capitale pour se reconnecter avec la nature.

Ce déménagement a donc été accompagné d’une reconversion professionnelle. D’employée de bureau en CDI, elle est redevenue étudiante dans un secteur qu’elle aimait.

“Il ne faut surtout pas s’enfermer dans ses peurs. Le secret, c’est d’oser se lancer, y aller avec son instinct, et se faire confiance”.

Elle a écouté sa petite voix intérieure qui lui disait de se lancer, sans avoir peur de l’avis des autres. Elle fait ce qui lui plaisait plutôt que de rester enfermée dans un univers qui n’était pas le sien.

Aujourd’hui, elle est guide dans des châteaux viticoles. Marie vibre grâce à cette petite flamme, nourrie par la passion, qui rayonne en elle au quotidien.

Si toi aussi, tu souhaites effectuer un virage à 180 degrés, ne te laisse pas intimider. Fais ce que ton instinct te dit de faire.

À lire aussi : Formation rédacteur web : 7 astuces pour devenir rédacteur web

Nicolas R. « Fais un travail que tu aimes vraiment »

Si Marie a osé changer de voie professionnelle, c’est aussi parce qu’elle était motivée par un nouveau domaine qu’elle appréciait.

Oser ne fait pas tout, il faut trouver ce qui te correspond vraiment.

C’est ce qu’a fait Nicolas, ancien directeur d’un grand réseau de transport d’électricité. Pendant tout son début de carrière, il a gravi les échelons pour atteindre un poste à responsabilités et bien payé.

Pourtant, Nicolas n’était pas heureux.

“J’ai réalisé que mon boulot était trop éloigné de la personne que j’étais vraiment. Je portais un masque. Il devenait vital, pour moi, de changer de métier.”

Il a donc pris le temps de savoir qui il était, quels domaines il appréciait, et quelle direction il voulait donner à sa vie professionnelle.

Nicolas a respecté la première règle, ne pas quitter son job sur un coup de tête.

“Ce qui m’a aidé, c’est d’identifier ce qui est essentiel pour moi : le relationnel, le fait d’avoir un job dans le centre de Paris, en prise avec la réalité.”

Il a pris le temps de chercher un nouveau métier, sans savoir véritablement ce qu’il cherchait. Jusqu’à ce qu’un jour, une idée germe dans son esprit : créer son entreprise et ouvrir un bar.

La vie d’entrepreneur est nouvelle pour lui, et à 42 ans, il a dû apprendre de nombreuses choses dans un domaine qui n’était pas le sien.

Mais aujourd’hui, il est pleinement épanoui, parce qu’il fait un travail qu’il aime vraiment.

À lire aussi : Devenir auto-entrepreneur : je t’explique les démarches à suivre

Elisabeth P. « Se reconvertir après 45 ans, c’est possible »

D’après un sondage BVA paru en mai 2018, 89% des salariés qui souhaitent changer de métier pensent qu’il est difficile de se reconvertir après 45 ans.

Elisabeth n’en fait pas partie.

A 50 ans, elle voulait se tourner vers une activité plus authentique. Et quelque chose la faisait rêver : “j’avais l’envie forte en moi de devenir masseuse, mais j’avais peur que ce soit trop compliqué à mon âge”. 

Le destin a mis sur sa route un masseur de profession, qui allait devenir son professeur. Avec un peu de théorie et beaucoup de pratique, Elisabeth a appris les bases de la profession.

La senior avait visiblement en tête toutes les règles précédemment évoquées. Elle réussit à vivre de son nouveau métier peu après avoir mis fin à son précédent contrat, dans un hôpital.

Elisabeth est une source d’espoir pour toutes les personnes de plus de 45 ans qui souhaitent changer de carrière.

Il est vrai que les entreprises ont tendance à favoriser les personnes plus jeunes. Alors, contourne ce problème en devant ton propre patron.

Crée ton entreprise pour exercer le métier de tes rêves.

Peut-être même qu’un jour, tu auras besoin d’embaucher des salariés et que tu aideras les seniors à trouver un nouvel emploi !

À lire aussi : Je te dévoile 5 astuces pour réussir en tant qu’auto-entrepreneur

Comment réussir à changer de métier

Aujourd’hui, de très nombreuses personnes en France se sentent concernées par le changement de métier.

Tu n’es pas seul, tu peux être accompagné par des organismes ou par des proches qui sont aussi passés par là.

Garde en tête que pour te réorienter, tu dois bien réfléchir à ton nouveau projet et ne pas t’emballer.

Sois patient pour avoir le temps de développer correctement ta nouvelle profession. Protège également tes économies, pour ne pas être obligé de prendre un travail alimentaire.

Enfin, apprends à te connaître pour savoir ce que tu veux, et ne perds pas espoir.

Ma formation

Devenir rédacteur web

Découvre ma formation pour te lancer à ton compte en tant que rédacteur web freelance :

 

  • Rédaction pour tous les types de supports
  • Optimisation SEO des contenus
  • Intégration dans les CMS
  • Copywriting
  • Trouver des clients
  • Et bien d’autres encore