6 techniques pour créer un site e-commerce qui déchire

Alexandre Montenon

Par Alexandre Montenon

26 / 01 / 2022

Avoir un e-commerce qui déchire est la volonté de la plupart des e-commerçants.

Pourtant, bon nombre d’entre eux n’ont pas les connaissances nécessaires pour créer un site de qualité. Et c’est bien normal : ce n’est pas leur métier.

Leur travail est de vendre, c’est ce qu’ils aiment faire, ce qu’ils ont appris à faire. Le web et le numérique, ce n’est parfois pas leur domaine, et ça se comprend.

En revanche, c’est le domaine d’autres personnes qui, eux, n’y connaissent rien en vente. Il est donc important de déléguer.

Webmaster, référenceur, rédacteur web… Tous ont les éléments qu’il faut pour t’aider. Parce que, avoir un commerce en ligne qui déchire, c’est surtout respecter 5 étapes :

  • créer le site
  • le rendre visible pour qu’il y ait de potentiels clients 
  • inciter à l’achat, pour que les clients ne repartent pas les mains vide         
  • éviter les abandons de panier, pour que tes clients ne partent pas sans payer 😉
  • fidéliser les clients, pour qu’ils reviennent

Il existe une autre technique qui est propre à l’affiliation, je t’en reparlerai un peu plus tard !

créer un site e-commerce

1. Avoir une stratégie avant de créer le site

Un e-commerce ne peut pas fonctionner correctement si la base n’est pas réalisée à la perfection.

Cette base, c’est la stratégie, et notamment au moment de créer le site. Une étape qui peut sembler assez complexe pour certains, qui peut même faire peur, mais qui est pourtant essentielle.

Mais pas de panique : je te donne mes meilleurs conseils pour mettre en place un site e-commerce de qualité.

Outre l’aspect technique, avec la réservation du nom de domaine et la création des pages sur la plateforme, deux éléments sont importants pour créer le commerce.

Il s’agit du choix des articles à vendre et du fournisseur.

Quels articles vendre en e-commerce ?

Tu as certainement déjà une idée de ce que tu souhaites vendre. Peut-être des vêtements, des meubles ou bien des appareils numériques.

Quoi qu’il en soit, j’ai une astuce à te donner pour ne pas partir dans la mauvaise direction dès le début : ne t’éparpille pas.

En fait, il convient de se focaliser seulement sur un type d’articles afin d’être spécialisé dans ce domaine.

Certains commerces font le choix de vendre des articles fabriqués par les abeilles comme la cire, la gelée royale et le miel. Ils sont alors vus comme étant des maîtres dans ce milieu.

En revanche, s’ils vendaient aussi des couches pour bébé, qui n’ont rien à voir avec les abeilles, ça serait suspect.

Voilà donc ce qu’il faut garder en tête : vendre de tout n’est pas l’idéal. Reste focalisé sur une famille de produit, quitte à avoir un petit catalogue.

Seules les grandes surfaces et les géants du web comme Amazon peuvent se permettre de toucher à tout.

Quel fournisseur e-commerce ?

Le fournisseur est un choix important car c’est lui qui sera en contact avec tes clients.

Si le fournisseur est mauvais, les clients se feront une mauvaise image de ton commerce, bien que tu n’en sois pas responsable. Ce choix est donc primordial.

Ainsi, je recommande d’en prendre un qui soit spécialisé dans ton domaine d’activité. Voici quelques exemples :

  • Brandsdistribution, spécialisé dans les vêtements ;
  • Nova Engel, spécialisé dans les produits de beauté ;
  • Webdrop Market, français, fournisseur généraliste ;
  • Emuca Online, spécialisé en meubles et en quincaillerie ;
  • Bimago, spécialisé en décorations ;
  • Vida XL, fournisseur à l’international.

2. Rendre son e-commerce visible

Il ne peut pas y avoir de client ni de vente sans visibilité. En effet, si personne ne trouve ton commerce, les affaires ne vont pas décoller.

Il existe plusieurs stratégies à adopter pour être visible sur le web. Les trois principales sont les réseaux sociaux, le référencement naturel et le référencement payant.

Je ne vais pas les détailler car ce n’est pas le sujet ici. Cependant, sache que ces stratégies sont différentes.

Les réseaux sociaux demandent plus de connaissances qu’il n’y paraît. Il faut se créer une identité visuelle pour attirer l’attention des utilisateurs.

Etre régulier et actif, que ce soit en publiant ou en commentant chez les autres, est très important pour être mis en avant par les algorithmes.

Le SEO est très long à mettre en place et les résultats ne sont pas immédiatement visibles. Cependant, si le travail est bien fait, ça peut vite devenir ton principal canal de trafic après plusieurs mois de travail et de patience.

Concernant le SEA, qui est payant, il est surtout efficace pour vendre des produits de saison, comme des sapins de noël artificiels, ou bien pour vider un stock.

3. Inciter à l’achat

Lorsque les visiteurs commencent à entrer dans ta boutique et à passer entre les rayons, il faut se montrer convaincant pour inciter à l’achat.

Pour un e-commerce, il existe plusieurs éléments qui peuvent faire consommer les clients : les photos de produits, les fiches produit, les avis clients et les FAQ.

Tous ces éléments vont mettre en confiance le client, tant sur la qualité du produit que sur ton professionnalisme.

Ce sont des éléments à ne pas bâcler, notamment la fiche produit, qui doit être la plus complète possible. Indique l’origine du produit, son entretien, comment l’utiliser… Mets-le en valeur.

4. Éviter les abandons de panier

L’abandon de panier, c’est quand le client est intéressé par un article, qu’il est sur le point de l’acheter mais qu’il abandonne le processus au dernier moment et qu’il s’en va sans rien acheter.

C’est bien-sûr un événement à éviter. Ça arrive généralement lorsqu’il faut créer un compte pour régler son achat, qu’il y a des problèmes techniques sur le site ou que la livraison est trop chère.

Apprendre des erreurs des autres pour avoir un site e-commerce qui déchire, c’est le b.a-ba.

5. Fidéliser les clients

Si une personne a effectué un achat chez toi, il faut l’inciter à revenir. Avoir des clients fidèles est très important pour le succès d’une boutique en ligne.

Le meilleur moyen d’y parvenir, c’est la newsletter. Le client peut te laisser son mail s’il le souhaite afin de recevoir tes mails promotionnels.

Pour réussir sa campagne d’emailing, il faut connaître ces astuces :

  • ne pas envoyer trop de mails : 1 par semaine est idéal ;
  • bien réfléchir à l’objet du mail, car c’est la première chose que vont lire les clients ;
  • personnaliser le mail, par exemple avec le prénom du lecteur ;
  • effectuer des tests pour que les mails ne partent pas dans les spams.

Les newsletters sont à mettre en place une fois qu’il y aura de nombreux visiteurs sur ton site. Ce n’est donc pas nécessaire dès sa création.

6. Technique ultime pour l’affiliation

Tu n’es pas e-commerçant mais tu as ouvert un site d’affiliation ? Dans ce cas, comme pour un site e-commerce, il faut respecter les étapes précédentes.

Car même si ce n’est pas tes propres produits que tu vends, il s’agit tout de même de vente. Il faut donc mettre l’internaute en confiance.

Pour réussir son affiliation, les fiches produits doivent être légèrement différentes que celles d’un pure e-commerce.

Tu dois parler de ton expérience avec ce produit. Pourquoi est-ce que tu le recommandes ?

Pourquoi l’internaute devrait te faire confiance ?

Par ailleurs, pour que les internautes passent vraiment par ton lien affilié, et n’aillent pas directement sur la boutique, tu dois créer un lien avec eux, là encore afin de les mettre en confiance.

Pour réussir votre site, découvre tous les conseils de Damien sur l’affiliation. Et c’est qui, ce Damien ? C’est l’un des leaders de l’affiliation en France/ 200000€ de gain en moins de 2 ans. C’est pourquoi je trouve judicieux de te faire profiter de ses conseils !

Ma formation

Devenir rédacteur web

Découvre ma formation pour te lancer à ton compte en tant que rédacteur web freelance :

 

  • Rédaction pour tous les types de supports
  • Optimisation SEO des contenus
  • Intégration dans les CMS
  • Copywriting
  • Trouver des clients
  • Et bien d’autres encore